Accueil du site > Actualités > Affaire Barthélémy : ‘’Bro’’, Sémou Niakhar Diouf et deux nervis arrêtés par la (...)

Affaire Barthélémy : ‘’Bro’’, Sémou Niakhar Diouf et deux nervis arrêtés par la gendarmerie

vendredi 6 janvier 2012

Quatre personnes, dont deux supposés commanditaires de l’attaque de la mairie de Sicap-Mermoz Sacré Cœur, Baye Moussé Bâ dit Bro, garde du corps du président de la République, et Sémou Niakhar Diouf, ancien garde du corps de Farba Senghor, ont été arrêtées vendredi, puis conduites vers la Maison d’arrêt et de correction de Rebeuss, a annoncé Radio Futurs Média (RFM, privée).


Les deux autres suspects arrêtés sont des nervis qui avaient pris part à cette attaque perpétrée le 22 décembre dernier, à Dakar. L’un d’eux, Bocar Sy, avait été blessé dans la fusillade qui avait éclaté lors de ces évènements qui s’étaient soldés par la mort de Ndiaga Diouf, l’un des assaillants.

L’arrestation des quatre suspects, menée par la section de recherche de la gendarmerie de Colobane, a été confirmée par une source proche de la gendarmerie, jointe au téléphone par l’APS.

Mais elle ne donne aucune détail sur les circonstances de l’interpellation des deux des présumés commanditaires et des deux nervis.

Toutefois, la RFM indique que les suspects pourraient soit être en train d’être acheminés, soit déjà arrivés à Rebeuss, prison où sont déjà détenus le maire de Sicap-Mermoz, Barthélémy Dias, son garde du corps Abib Dieng, et deux nervis.

APS

Tous les quatre avaient été arrêtés, puis placés sous mandat de dépôt après la fusillade qui avait suivi l’irruption d’un groupe de nervis dans cette mairie.

Répondre à cet article