Accueil du site > Sports > Amara favorable à une délocalisation des matchs

Amara favorable à une délocalisation des matchs

vendredi 13 janvier 2012

Le stade Léopold Sédar Senghor est devenu ‘’dangereux’’ pour l’équipe nationale du Sénégal, a affirmé vendredi l’entraîneur Amara Traoré, soulignant qu’il serait d’accord en cas de délocalisation du match de préparation contre le Kenya dimanche, et des autres rencontres à venir.


‘’Le stade Léopold Sédar Senghor, jusqu’à notre départ, nous n’allons pas nous (y) entraîner. Il est dangereux pour nous. Je serais preneur si les matchs sont délocalisés. Ce stade est devenu dangereux’’, a-t-il notamment dit dans un entretien avec l’APS.

Jeudi, les Lions ont battu (1-0) le Soudan à Dakar, en match amical international préparatif pour la Coupe d’Afrique des nations (CAN) 2012 qui démarre le 21 janvier.

‘’J’ai même peur, surtout avec ce qui s’est passé hier [NDRL : jeudi] avec Pape Malickou Diakhaté. Hier, on avait deux adversaires : les Soudanais et la pelouse’’, a expliqué Amara Traoré.

Le défenseur des Lions s’est tordu seul la cheville lors de cette rencontre. Des joueurs et des membres du staff technique et administratif des Lions ont dénoncé l’état de la pelouse du stade Léopold Sédar Senghor, où le Sénégal a joué jeudi contre le Soudan. Selon eux, cette pelouse reste ‘’un danger pour l’intégrité physique des joueurs’’.

‘’C’est inadmissible que cela arrive : (…) qu’on (soit) ambitieux et que le seul stade que nous avons soit dans cette condition... J’ai peur pour le mois de juin, il y a deux éliminatoires pour le Mondial’’, a de son côté averti l’entraîneur des Lions.

Le stade Léopold Sédar Senghor est le stade de sport polyvalent le plus important du Sénégal. Construit dans les années 1980 grâce à la coopération chinoise, il a été inauguré par le président Abdou Diouf, le 31 octobre 1985.

Répondre à cet article