Accueil du site > Société > Les gracieuses épouses de Cheikh Béthio Thioune[Photos]

Les gracieuses épouses de Cheikh Béthio Thioune[Photos]

jeudi 21 août 2008


Mbossé Diouf Soxna Mbossé, communément appelé « mère mbossé », est la première

GIF - 10.5 ko

épouse de Cheikh Béthio Thioune. Humble, ouverte, disponible, cette femme joue pleinement le rôle de maman au sein de la famille du guide spirituel des « thiantakounes ». Depuis 42 ans, elle est à la disposition de ce dernier. Cette Saloum Saloum reste fidèle à « sa mission » : servir le Cheikh. De Kaolack à Dakar en passant par Diourbel, cette dame a été aux côtés du « Cheikh contemporain ». En effet, Soxna Mbossé est témoin oculaire de l’érection de Serigne Béthio au grade de « cheikh » en 1987, par feu Serigne Saliou, entre autres événements majeurs dans la vie. Référentielle !

Aïda Diallo

GIF - 10.4 ko

La femme que vous voyez sur cette photo est la troisième épouse de Cheikh Béthio Thioune. Née le 21 Décembre 1979 à Dagana, Soxna Aïda Diallo a fait acte d’allégeance au « Cheikh de Serigne Saliou » depuis 1993. Cette originaire du nord du Sénégal a trois fils avec le Cheikh, qui portent tous le prénom de Serigne Saliou. Cela fait près de 10 hivernages qu’elle est aux côtés du Cheikh contemporain, « ce qui n’était pas évident », reconnaît-elle. Par ailleurs, sachez que Madame maîtrise parfaitement les recommandations de Borom Touba. Concernant les chants religieux pour magnifier les « bienfaits de Serigne Saliou Mbacké », elle s’y connaît !

Bathor Thiam Née le 29 Mai 1980 à Thiès, Madame Thioune, née Soxna Bathor Thiam,

GIF - 10.7 ko

est l’une des talibés les plus instruite du Cheikh. Après avoir fait ses études primaires dans la capitale du Rail, elle vient compléter son instruction à Dakar, en 1993. Ainsi, elle a décroché son baccalauréat en 1999 au lycée Blaise Diagne. Ce diplôme lui a ouvert les portes de l’Université Gaston Berger où elle décroche sa maîtrise en 2003. Si elle en est arrivée là, c’est grâce à l’unique cheikh de Serigne Saliou, reconnaît-elle, avant de laisser entendre au bout du fil que : « C’est grâce à Cheikh Béthio Thioune que je ne suis pas tombée dans la débauche, il m’a sauvée ». C’est pourquoi, « Soxna Bathor Thiam ne cessera jamais de rendre grâce à Cheikh Béthio ».

Maïmouna Sao Soxna Maïmouna Sao est l’une des femmes de Cheikh Béthio. Mais

GIF - 12.4 ko

madame insiste toujours sur son statut de talibé, comme tous les autres « thiantacounes ». Cette native de la capitale sénégalaise, était très brillante dans les études. En effet, elle a décroché le Brevet de Fin d’Etudes Elémentaires à l’âge de 15 ans, ce qui lui ouvre les portes du lycée des Parcelles Assainies en 1998. Née un 12 Octobre 1982, madame Thioune quitta le lycée des Parcelles Assainies pour faire une formation en CAP au lycée Delafosse ; et ceci pendant 3 ans. Toujours, dans le dessein d’approfondir ses études, Maïmouna Sao s’était inscrite dans une école de formation de la place, en douane et transit, en 2007. Par ailleurs, Soxna Maïmouna Sao est devenue l’une des élues du Cheikh depuis le 20 Novembre 2007. Un « privilège » qui lui a permis de mieux connaître le chef spirituel ; elle reconnaît que « la gentillesse du Cheikh dépasse l’entendement humain. C’est un homme sans défaut, pour ne pas dire parfait », avant de prier pour que le Cheikh vive longtemps. Amen !

Répondre à cet article

281 Messages de forum