Accueil du site > Politique > Macky Sall représente l’avenir du pays, selon Jean-Paul Dias

Macky Sall représente l’avenir du pays, selon Jean-Paul Dias

lundi 2 janvier 2012

Le premier secrétaire du Bloc des centristes gaïndé (BCG), Jean-Paul Dias, a dit lundi à Dakar son espoir de voir l’avenir du Sénégal confié à Macky Sall, président de l’Alliance pour la république (APR, opposition) et candidat à la présidentielle du 26 février 2012.


‘’Parmi les quatre potentiels vainqueurs, il est le plus jeune, alors nous préférons le choisir’’, a déclaré M. Dias, à l’occasion d’une cérémonie de signature d’un protocole d’accord pour "investir Macky Sall comme candidat à l’élection présidentielle".

Cet accord s’inscrit dans le cadre de l’élargissement de la Coalition Macky 2012. A ce sujet, le leader des centristes a fait savoir que pour la première fois dans l’histoire du BCG une telle décision a été prise à l’unanimité.

Pour M. Dias, l’idéologie de leurs deux formations politique se complète, même si les deux personnages sont de tempéraments différents.

‘’Mais, nous n’allons pas trainer, nous sommes avec la coalition Macky 2012 et allons œuvrer pour l’élection de notre candidat’’, a dit Jean Paul Dias, qui précise avoir été démarché par l’APR et avoir trouvé cet accord qui est entériné.

‘’Toutes les indications qui nous viennent de l’étranger nous montrent que Wade ne doit pas se présenter. Quelles que soient les formulations diplomatiques utilisées, il lui est demandé qu’une nouvelle génération de leaders soit aux commandes et Macky Sall symbolise cette génération’’, a-t-il ajouté.

‘’Nous avons en commun un socle d’identité politique et idéologique d’une part et une origine politique commune d’autre part’’, a indiqué de son côté Macky Sall, président de l’APR, ancien numéro 2 du Parti démocratique sénégalais (PDS) où il a milité aux côtés de Jean-Paul Dias.

M. Sall, ancien Président de l’Assemblée nationale et ex-Premier ministre du président Abdoulaye Wade, s’est dit convaincu qu’avec l’arrivée de M. Dias dans sa coalition, ‘’il y aura du piquant’’. Le centriste est connu pour son propos fort.

‘’Et, c’est avec plaisir que nous t’accueillons, persuadés qu’avec les militants du BCG, nous allons créer les conditions d’une belle victoire au soir du 26 février 2012’’, a lancé M. Sall à l’endroit de son nouvel allié.

Selon lui, le contexte politique s’y prête. Il a estimé que malgré la volonté affichée du président Wade, de vouloir briguer un 3e mandat, sa coalition va travailler à barrer la route au chef de l’Etat sortant, leur ancien mentor, tous les deux.

Le président de l’APR a indiqué que lui et son camp vont investir ‘’les quartier, les villes et villages pour rassembler le maximum de compatriotes autour de (son) programme et autour de (son) projet de société’’ qu’ils vont proposer aux électeurs sénégalais. ( APS )

Répondre à cet article