Accueil du site > Politique > Médiatisation du bilan de Wade : le Pds lance la contre-attaque

Médiatisation du bilan de Wade : le Pds lance la contre-attaque

mercredi 21 décembre 2011

Face aux attaques de l’opposition et à la multiplication des candidatures à l’élection présidentielle de février 2012, le parti au pouvoir, le Pds a décidé de passer à la vitesse supérieure à moins de deux mois de cette échéance cruciale.


Rien ne sera de trop pour porter la candidature de Me Wade. Ce dernier a donné comme instructions à ses collaborateurs de gagner la bataille médiatique et d’inonder les médias sur ses réalisations de ces dix dernières années.

Jusque-là, la Rts servait de relai propagandiste à la machine libérale. Mais, le chef en a décidé autrement puisque les moyens ont été libérés pour faire passer le message sur toutes les chaines et radios du pays. Depuis quelques jours, ce sont des publi-reportages sur le bilan de Wade qui sont relayés à longueur de journée dans les médias sénégalais. Plus que tous les discours, le Pds a engagé la bataille du concret. L’objectif : montrer le nouveau visage du Sénégal sous l’Alternance.

Sur ce terrain, le Pds part avec une avance non négligeable sur ses adversaires. Ces publi-reportages qui mettent en avant les infrastructures réalisées sous Wade. Viennent ensuite les autres réalisations effectuées depuis 12 ans bientôt. Les moyens de l’Etat à sa disposition, le Pds déroule sa campagne électorale…avant l’heure. Comme le souffle ce libéral, le camp au pouvoir va encore faire mieux que ce que faisait le Ps dans sa toute puissance.

Pour s’en convaincre, il suffit de voir le plan de communication élaboré par les collaborateurs du président Wade et qui risquent de s’étaler jusqu’à la veille du début de la vraie campagne électorale. S’ensuivront la campagne des affiches de Wade dans Dakar et le pays qui finiront de démontrer la toute puissance financière du pouvoir libéral. Comme rien ne sera de trop, un budget de plusieurs milliards est prévu à cet effet.

Ce vendredi 23 décembre, les Sénégalais seront édifiés sur la force de frappe des libéraux. Après le bureau politique du 22 décembre, le matin du vendredi sera consacré à l’investiture par son camp du candidat Wade avec l’apothéose l’après-midi sur la Vdn. D’après nos sources, les libéraux veulent réaliser le même coup que le 23 juillet dernier et sinon mieux.

Quitte à dire que les différents responsables libéraux sont sur le pied de guerre pour réussir une démonstration dont serait fier leur candidat. Ce dernier a été clair : il n’est pas question de tergiversations. Au sortir de ce vendredi 23 décembre, le président Wade a confié qu’il voudrait que le monde entier se rende compte de sa puissance dans le pays. Et pour cela, rien ne peut être de trop.

Xamle

Répondre à cet article