Accueil du site > Actualités > Moustapha diakhaté sur la convocation de la commission de discipline du PDS (...)

Moustapha diakhaté sur la convocation de la commission de discipline du PDS : « L’instance qui a convoqué Macky est illégale »

mercredi 24 septembre 2008

Avec tout le bruit qui a été fait sur la convocation de Macky Sall à la commission de discipline du Pds, personne ne pouvait imaginer que cette instance n’est pas habilitée à le juger. Moustapha Diakhaté a vendu la mèche, hier, en soutenant que dans le règlement statutaire et réglementaire du Pds, c’est le Secrétariat National et le bureau politique qui peuvent le faire. Par conséquent, Macky n’est pas obligé de répondre.


Aujourd’hui à 11 heures, M. Macky Sall, Président de l’Assemblée nationale et maire de Fatick a été convoqué en commission de discipline du Parti Démocratique Sénégalais (Pds). C’est la même instance qui a eu à exclure Modou Diagne Fada et d’autres responsables libéraux du Pds. le hic est que cette instance n’existe pas dans les dispositions statutaires et réglementaires du Pds. la révélation a été faite, hier, par Moustapha Diakhaté, « libéral de lait », et animateur du courant Wallu Sopi. Fidèle à ses convictions et constant dans sa démarche, M.

Diakhaté a réaffirmé que la commission de discipline n’est pas une instance habilitée pour juger et éventuellement sanctionner un militant libéral auteur de manquements. « Dans le statut et règlement intérieur du Pds, c’est le Secrétariat National et le bureau politique qui sont prévus pour gérer les conflits et manquements au Pds », déclare M. Diakhaté. Par conséquent, la commission de discipline est illégale.

Macky pourrait ne pas répondre

Fidèle à sa réputation de légaliste, c’est à croire que Macky Sall ne répondra pas à cette commission de discipline. Surtout, quand elle est dirigée par une personne identifiée comme faisant partie de ses principaux détracteurs. Il avait boycotté, en son temps, le comité directeur qui devait prononcer sa destitution du poste de numéro deux du Pds, lors du premier assaut. Il y a une forte probabilité que le maire de Fatick refuse de déférer à la convocation.

Surtout quand on sait qu’il est au courant de l’illégalité de la commission de discipline. Le même scénario pourrait se reproduire quand il a refusé, catégoriquement, de démissionner sur la demande du Président de la République. On peut dire, sans risque de nous tromper que ce serait un miracle si Macky Sall se présente aujourd’hui à la commission de discipline du Pds. Mais ce n’est qu’une question d’heures. S’il répond, il aura cautionné une instance illégale du Pds.

Source : L’obs

Répondre à cet article