Accueil du site > Actualités > Quand le Teuss de Hamet Aidara se passe au palais !

Quand le Teuss de Hamet Aidara se passe au palais !

mercredi 13 mai 2015

L’enregistrement sonore pris à l’insu du tres célèbre chroniqueur, monsieur Hahmet Aidara et publié par quelques sites sénégalais notamment par Xalima, révèle des secrets très intéressants et qui mériteraient d’être traité comme un excellent sujet de Teuss.


Inutile de rappeler que nous sommes loin de cautionner cette sale pratique qui consiste à enregistrer des conversations privées, mais quand la conversation porte sur le président de la république et son épouse dans l’intimité du palais, cela devient intéressant. C’est l’unique prétexte de ce texte. En effet, monsieur Aidara, piqué par l’on ne sait quelle mouche, a fait des révélations très graves, entre autres, celle ci portant sur un montant de cinquante deux millions de Cfa, que le président WADE aurait remis à Youssou Ndour pour acheter son silence… Cette révélation est troublante et justifie les pratiques malsaines du ( maitre ) chanteur, auprès des présidents WADE et Sall.

Qui ne se rappelle de la fameuse sortie du président fustigeant les revues de presses folkloriques ? Hélas, c’est bien le précurseur de cette nouvelle façon de décrypter l’ actualité, qu’il a invité au palais avant de lui donner deux millions de francs, par le biais de madame, qui a profité de son hôte pour solliciter et avoir obtenu la visite de ouztaz Iran Ndao au palais . Ce geste a t-il un autre sens si ce n’est de la corruption ! Qui ne se rappelle, par ailleurs, d’une récente sortie de Malick Gackou, sur un plateau de tv, nous rapporter la réception d’un appel téléphonique du président Sall lui demandant de soutenir son frère a l’occasion des municipales de Guediawaye.? Au moment où c’est le même président qui nous dit publiquement qu’il n’était jamais intervenu sur l’élection de son frère ? Qui ment entre les deux ?

Qui a mis l’Ofnac sur pied, cette structure qui lutte contre la corruption ? Qui nous tympanisme avec des mots comme la vertu, la sobriété, l’incitation au travail, des mots qui ont fini d’être des maux au sein même de la république dont il est chef et le président. Le président Macky Sall est un homme bizarre. Il ne fait jamais ce qu’il recommande aux gens de faire. Et je le rappelle souvent, son slogan » la patrie avant le parti » est le slogan le plus mensonger de l’histoire politique du Senegal ! Il a ses militants et sa famille biologique, partout dans les sphères de l’Etat. Son jeune frère vient d’être nommé encore à la tête de l’ Association des élus locaux, jusque là dirigée par un certain Ale Lo. Monsieur Aliou Sall est à la tête de trois grandes structures en un temps record, juste par ce qu’il est le frangin du chef. Et pourtant Personne ne le connaissait avant et le voilà aujourd’hui au cœur des affaires de la cité.

Enfin la corruption, l’hypocrisie, la mystification, la traîtrise et autres tares sociales ont de beaux jours chez nous au pays, tant que ceux qui doivent être les premiers à les éradiquer sont paradoxalement les premiers à s’y adonner. Le couple présidentiel s’évertue à « embarquer » toutes les grandes gueules et maîtres chanteurs attirés du pays pour prétendre gouverner paisiblement, et il est singé en cela par certains de ses lieutenants qui sillonnent les sites pour des tentatives de corruption de leur gérant. Laissez moi avant de terminer rappeler à son son excellence, qu’aucun pays du monde ne s’est construit sur la base de slogans, et que l émergence ne se décrète point ! Ce n’est pas par la corruption, le chantage, l’intimidation et les emprisonnement à tour de bras que l’on gouverne un pays. Revenez à la raison avant qu’il ne soit trop tard, les manœuvres de Marieme subsisteront difficilement au processus inéluctable de demakyage initié par vos compatriotes et qui risque de vous surprendre.

Madere fall Cpasa USA xalima

Répondre à cet article