Accueil du site > Actualités > RISQUES DE SABOTAGE DE LA VENUE DE WADE A TIVAOUANE - Serigne Abdou Aziz SY (...)

RISQUES DE SABOTAGE DE LA VENUE DE WADE A TIVAOUANE - Serigne Abdou Aziz SY Al Amine avertit : « Nous ne permettons à qui que ce soit de saboter le Gamou de Tivaouane ; Nous allons user de tous les moyens pour que les manifestations cessent »

mercredi 1er février 2012

La consigne est tombée hier : « Nous voulons que lors du Maouloud qu’il n’y ait pas de manifestations. Nous avons été informés que des jeunes ont pris l’initiative de bloquer toutes les issues en guise de protestation ». Ces propos sont de Serigne Abdou Aziz Sy Al Amine. Recevant hier Me Ousmane Ngom, ministre d’Etat, ministre de l’intérieur dans le cadre de la réunion nationale d’évaluation pour l’organisation du Gamou, Serigne Abdou Aziz Sy Al Amine a déclaré « Serigne Mansour Sy, khalife général des Tidjanes m’a instruit de dire à tous les leaders politiques d’arrêter les manifestations, heureusement ses fils sont la, ils peuvent me prendre comme témoin, les gens ont tendance à dire que c’est moi qui oblige le khalife à dire beaucoup de choses. Le khalife en personne a fait cette demande ».


Et d’ajouter « nous sommes dans son salon il nous entend, il n’y a pas de démagogie dans ce que je dis. C’est le vœu du khalife, je vous demande vous les politiques de cesser les manifestations. Après le Gamou libre à vous de continuer vos actions, nous allons user de tous les moyens pour que cela cesse ».

Poursuivant dans son appel, le porte parole du khalife explique que « la ville commence à faire le plein, nous ne permettons à qui que ce soit de saboter cette manifestation religieuse. Dieu a fait que ces manifestations coïncident avec le Gamou, une fête religieuse pour les musulmans tout un chacun doit apporter sa contribution au lieu de barrer la route aux pèlerins, qui commencent à rallier Tivaoune ».

Abdou Aziz Sy Al Amine a aussi fait savoir « nous recevons chaque jours dans nos portables des menaces et des slogans dont nous ne savons pas d’où ca vient, mais sachez que nous n’avons peur de rien ».

Par ailleurs, l’état a encore promis aux Tidjanes de moderniser la ville sainte, avec 100 milliards à travers un programme spécial. Ousmane Ngom révèle que « 600 millions de FCfa seront investis pour la construction d’une résidence du khalifat, l’esplanade des mosquées aura des éclairages modernes ».

Répondre à cet article