Accueil du site > Économie > Retour des coupures de courant : La fourberie politique du plan Takkal (...)

Retour des coupures de courant : La fourberie politique du plan Takkal démasquée

mardi 20 décembre 2011

Le plan Takkal est-il un leurre du pouvoir en place pour passer le cap de 2012 ? L’obscurité qui a refait surface ces derniers jours dans certaines localités du pays pousse à répondre par l’affirmative.


En effet, une recrudescence des coupures d’électricité est notée depuis quelques temps dans les régions de Louga et Saint Louis, mais aussi dans la banlieue dakaroise, plus particulièrement aux Parcelles Assainies où les habitants subissent des heures de ténèbres.

Pourtant au début du lancement du plan Takkal par le ministre de l’énergie Karim Wade, nombreuses sont les voix qui s’étaient élevées pour assimiler cette disparition « subite » des coupures intempestives à un « divertissement » du gouvernement de l’alternance, pour éviter d’être éjecté du pouvoir.

« Attention c’est un leurre ; ces coupures vont revenir aussitôt après l’élection présidentielle, car le plan Takkal ne peut pas continuer à mettre 175 milliards pour acheter du fuel », avait alerté dans les colonnes du journal « Le quotidien », Macky Sall ce samedi lors du congrès du mouvement Euleuk à Mbour.

Manifestement, l’attente ne tiendra pas jusqu’au soir du 26 février car la décadence électrique est de retour, avec des heures passées dans le noir. Par conséquent, certaines entreprises commencent déjà à pâtir de cette denrée dont beaucoup en avaient déjà fait sien, en s’engouffrant à nouveau dans les peines quotidiennes.

Répondre à cet article