Accueil du site > Actualités > Situation du pays, single"Leep mo lendeum’ blogage télé futurs médias, avenir (...)

Situation du pays, single"Leep mo lendeum’ blogage télé futurs médias, avenir dans la musique..Youssou Ndour se fâche.

vendredi 2 octobre 2009

Homme de poigne et de conviction, Youssou Ndour qui a fêté ses 50 ans hier demeure toujours le même. Il l’a démontré sur les ondes de la Rfm. Invité à l’émission Yon Wi, d’El Hadj Assane Guèye, le quinquagénaire a, sans détour, donné sa position sur la situation du Sénégal. Il s’est également prononcé sur la sortie de son single « leepe moo leundeum » contre les délestages et la crise économique qui enveloppe le Sénégal. Sans oublier le blocage de la télé Futurs Médias (Tfm) qui devait commencer à émettre depuis longtemps. Une affaire sur laquelle nous reviendrons plus en profondeur…


Le leader du Super Étoile a choisi la Rfm pour se prononcer à l’occasion de ses noces d’or, 50 ans après sa naissance. L’émission « Yoon wi » d’El Hadj Assane Guèye a servi de tribune à Youssou Ndour pour s’exprimer sur de nombreux points. Confirmant par la même circonstance son franc-parler, l’artiste a dit comprendre la souffrance du peuple. Mieux il la vit, tout comme sa famille et ses entreprises. « La vie est dure et le peuple se pose des questions.

Certains mettent cette situation sur le compte d’une crise mondiale, d’autres indexent carrément l’Etat », atteste-il. Néanmoins, le patron du groupe Futurs Médias s’est rassuré de la paix qui règne encore sous nos cieux. Seulement, il reste persuadé que l’État doit répondre aux attentes du peuple qui n’a de recours que la manifestation de son ras- le bol. Youssou Ndour reste convaincu que les élections restent les meilleures occasions pour le peuple de manifester son état d’âme.

Attentif aux problèmes des Sénégalais

Youssou Ndour a exhorté les populations à faire preuve de plus de vigilance en pesant le pour et le contre avant d’aller aux urnes. En d’autres termes, Youssou Ndour, qui n’a pas tout dit sur ses ambitions, invite les Sénégalais à voter pour celui qui pourra régler leurs problèmes et faire bouger les choses. Et c’est justement ce qu’il a essayé de faire en mettant dans les bacs le single « Leep mo leedem », comme il l’avait fait sous l’ère du Président Diouf avec « bou len coupé ». À l’époque, cela avait porté ses fruits.

Loin de lui l’idée de déstabiliser le régime en place et touché par la détresse du peuple, il a remis ça avec « leep mo leedem ». Pour ainsi dire, le roi du Mbalakh a été, est et sera toujours aux côtés du peuple dans les bons moments, comme dans les jours les plus difficiles. Il martèle avec force que toute la richesse du monde ne le fera pas reculer d’un iota de sa position, encore moins un bout de papier. Comprenez par là, le cahier de charges de la télé Futurs Médias.

« Certains m’ont rapporté que le blocage de la télé est lié à la sortie du single contestataire. Si tel est le cas, je laisse tout entre les mains de Dieu. Toutefois, je me dis que ce ne sont que des lenteurs administratives, même si j’ai senti des menaces, avant la sortie du morceau. Ils ont tout fait pour l’empêcher de sortir, mais c’était sans compter avec ma détermination de montrer aux Sénégalais combien je suis attentif à leurs problèmes », insiste l’invité de El Hadj Assane Guèye. Et le lead vocal du Super Étoile de d’affirmer qu’il ne fait pas de la télé une obsession, étant entendu que son groupe de presse est déjà fort (avec L’Observateur et la Rfm).

« S’il faut une bataille juridique… »

Parlant du groupe qu’il dirige, Youssou Ndour est d’avis qu’il mérite amplement d’avoir sa télé, d’autant que c’est un groupe qui a su convenablement s’imposer dans le paysage médiatique sénégalais. Surtout quand on sait que le gouvernement a pris la décision par l’intermédiaire du Ministère de la communication de donner le signal au groupe Futurs Médias. Ce dernier nommé l’a signifié par courrier à l’Artp qui, à son tour, l’en a informé. Mais du jour au lendemain, coïncidence ou représailles, après la sortie du single, les lenteurs administratives se sont signalées. Qu’adviendra-il donc du milliard de francs investi dans ce projet générateur d’emplois ? L’hôte de Yoon wi a affirmé qu’il ne compte pas croiser les bras et laisser partir en fumée cet argent gagné à la sueur de son front.

Car, il est avant tout un père de famille, avec des personnes derrière lui. Et s’il faut en arriver à une bataille juridique, You, qui a bien ses ressources « aussi bien locales qu’étrangères », se dit prêt à l’engager. Mais avant cela, il compte se servir de ses entrées et activer ses nombreuses connaissances au Sénégal et à l’étranger. Son profond respect des Institutions de la République ne lui permet en aucun cas de défier l’État, mais il ne va pas non plus se laisser marcher sur les pieds. Qu’il pleuve, qu’il neige ou qu’il vente, cela ne l’empêchera pas de dire ses convictions. Et sa conviction actuelle est que par la grâce de Dieu, TFM va émettre un jour.

Après avoir soufflé sa cinquantième bougie

Loin de considérer son âge comme celui de la retraite, le lead vocal du Super Étoile pense que le plus beau reste à venir. A ses nombreux fans d’ici et d’ailleurs, il dit qu’il n’est pas sur le point de quitter la scène. « Faites un sondage pour savoir si je dois prendre ma retraite ou pas. Si les fans pensent que je dois raccrocher, alors, oui… », dira-t-il. S’exprimant sur la Label Jololi, et comme pour montrer qu’il est loin de baisser la garde, Youssou Ndour fait sienne la bataille pour le droit d’auteur. En clair, le piratage et la fraude doivent être combattus afin que les musiciens puissent vivre de leur produit. Car, dit-on, lorsque des investisseurs mettent leur argent sur la table pour la musique, leurs investissements doivent être protégés », soutient-il…

Par MARIA DOMINICA T. DIÉDHIOU

Source : L’observateur

Répondre à cet article

173 Messages de forum


canadian pharmacy online "'*^ generic viagra with fluoxetine online pharmacy