Accueil du site > Sports > Taclé de toutes parts Gaston Mbengue veut quitter la lutte

Taclé de toutes parts Gaston Mbengue veut quitter la lutte

lundi 16 janvier 2012

Le promoteur Gaston Mbengue, appelé Don King par certaines personnes, a déclaré vouloir quitter le milieu de la lutte. Il est même allé loin pour apprendre qu’il est de plus en plus dégouté par ce sport qu’il a pourtant fait la promotion et fait aussi des émules dans l’organisation des combats. Au fond, il se trouve que le Don King est âprement combattu par ses paires.


Gaston Mbengue est très connu par sa manière de s’exprimer. Il dit toujours se qu’il ressent et parfois sans ménagement. Sur le terrain de la lutte, il a eu à affronter d’autres adversaires qui veulent faire comme lui. Parfois, les rapports ont été heurtés, mais ils ont tous continué à travailler chacun de leur côté. Confronté à d’autres promoteurs comme Luc Nicolaï, Gaston Mbengue avait aussi ouvert un autre front contre des chaînes privées de télé. Les amateurs et le Sénégal entier se rappellent encore de ses propos lancés à l’encontre du Directeur de Walf TV. Peu après, c’est à celui de la 2STV qu’il s’en prenait avec des propos du genre « Si El Hadj Ndiaye met 50 millions dans la lutte, il va retourner au Fouta »

Outre cela, n’eut été la traditionnelle concurrence qu’il avait avec le Mbourois Luc Nicolaï, Gaston Mbengue n’avait vraiment pas eu un choc frontal avec lui. Mais les invectives ont débuté sur le dossier Eumeu Sène. Luc Nicolaï a été délesté de 20 millions pour une affiche qu’il n’a pu encore monter. Gaston Mbengue voulant le même combat, est entré en conflit avec lui. Des pierres et des pics sont jetés de part et d’autres. Entre temps, une coalition avait vu le jour entre Luc Nicolaï and Co, la 2STV d’El Hadj Ndiaye pour le montage des combats. Ainsi l’affiche Gris Bordeaux / Baye Mandione a été montée, Yékini / Balla Gaye décrochée par la même coalition sans oublier le combat Tapha Tine / Bombardier.

Gaston Mbengue a donc été cloué au pilori et ne s’est contenté que de combats de moindres envergures pour la saison 2011-2012. En tout cas, cette saison, Gaston Mbengue et sa structure n’auront pas le devant de la scène comme la saison dernière. C’est certainement ce qui décourage le Don King.

Mais Gaston Mbengue est ce qu’il est, mais il faut lui reconnaître le courage et la volonté d’avoir mis sur pied le premier championnat de lutte avec frappe de ce pays. Il a aussi fait des émules car toutes les autres structures qui émergent, ne font que marcher sur ses traces. Il est celui qui a donné une autre dimension à la lutte Sénégalaise.

Répondre à cet article