Accueil du site > Actualités > Un pouvoir n’est pas un terrain de jeux pour enfants

Un pouvoir n’est pas un terrain de jeux pour enfants

mardi 3 février 2015

Le Sénégal est déjà en "crise" avec beaucoup de pays. il reste juste à sauver les apparences, diplomatie oblige. Les pays arabes dans leur totalité, le Maroc et Dubaï particulièrement. La raison ? La campagne de diabolisation de Karim et Wade n’a pas été assez intelligente pour épargner ces pays. Si la campagne a fait de Karim un voleur, elle a fait de ces pays des receleurs. 430 milliards, disait un avocat de l’état, gardés dans les pays arabes (sans distinction). Et à la suite une mauvaise foi crasse qui refuse de reconnaître la bourde. Et le Sénégal exigeant un respect strict par les autres pays se permet de les salir à tout va sans même être obligé de nuancer ses propos. Macky Sall, par sa mauvaise communication, est entrain de développer un très mauvais nombrilisme.


Ce pouvoir devait comprendre qu’une mise sous administration provisoire de DPW baisse le cours de ses actions dans les place boursières du monde. Il fallait s’entourer de toutes les certitudes avant de s’y lancer. Mais le faire même un jour, détruire l’image de ce groupe, renforcer ses concurrents à travers le monde, ce qui est détruit ne sera pas réparé simplement parce qu’on a levé l’administration. Si le pouvoir de Macky ignore cela, les conseillers occultes qui le pousse le savent.

Répondre à cet article