Accueil du site > Faits divers > Voulant l’empêcher d’aller au « Salon de Ougadougou » : Demba Dia bastonne son (...)

Voulant l’empêcher d’aller au « Salon de Ougadougou » : Demba Dia bastonne son épouse Khadija Sy qui demande le divorce

dimanche 2 novembre 2008

Le musicien Demba Dia « Rock Mbalax » n’y est pas allé de main morte contre sa femme hier. Devant les domestiques et ses enfants, le musicien s’est livré a d’effrayantes brutalités sur son épouse Khadidja SY pour l’empêcher de se rendre a l’édition 2008 du Salon International de la l’Artisanat de Ouagadougou(SIAO), qui s’ouvre ce matin d’ailleurs


Il y a de la bagarre et un énorme scandale hier après midi chez le musicien Demba Dia « Rock Mbalax » a Nord Foire. L’artiste y a battu son épouse, l’ancienne styliste Khadija Sy pour l’empêcher de se rendre au Salon International de l’Artisanat de Ouagadougou ou la dame devait exposer et honorer un intéressant contrat. Faisant fi de son titre de cheikh de la famille Omarienne, Demba Dia s’est jeté sur son épouse, s’apprêtant à aller à l’aéroport et a confisqué ses titres documents de voyage, avant de la battre copieusement sous les regards des voisins médusés attirés par le tintamarre.

Dans ce paisible quartier résidentiel, certains n’y croient toujours pas, car l’homme a sans retenue battu sa femme devant ses propres enfants et les domestiques. Alerté par un témoin anonyme, Walf Grand-Place s’est rendue chez le Cheikh Demba Dia pour en savoir plus sur les raisons qui l’ont poussé à agir de la sorte.

Selon un autre témoin trouvé sur place, les faits se sont déroulés aux environs de 14 heures, que Khadida s’apprêtait à aller à l’aéroport de Dakar Yoff avec d’autres de ses amies en destination de Ouagadougou où s’ouvre ce matin le Salon International de l’Artisanat (SIAO). Mais le voyage ne semble être du goût de Demba Dia qui, nous affirme notre source, n’a pas voulu laisser partir son épouse.

Et c’est au moment ou la dame s’apprêtait a prendre un taxi que Rock est arrivé et a entrainé Khadija dans la maison avant de confisquer ses papiers et billets d’avion pour ensuite la battre. Une longue bataille dont les traces sont encore visibles dans la maison. Car des qu’on vous ouvre la porte, ce sont valises rangées les unes sur les autres qui s’offrent a vous. Des valises qui contiennent certainement les habits confectionnés pour le défilé auquel la styliste devait participer samedi soir, mais aussi destinés à la vente.

D’après notre source très au fait de la situation, depuis le début, le chanteur ne voulait pas que sa femme aille à Ouaga. « Il a même fallu l’intervention de son beau père (celui de Khadidja) pour que Demba Dia soutienne qu’il plaisantait mais, il leur la laissera partir » explique notre interlocuteur visiblement abattu.

Et à trois jours du départ, poursuit notre source, la bonne dame fait comprendre à son époux qu’il lui faut 20 000 francs pour les frais d’établissement du passeport, ce que le Cheikh fera mais en ayant en tête que sa femme ne bougerait pas du Sénégal. Cet « après-midi, explique notre source, Khadija après avoir rangés ses valises dans la malle du véhicule, signale a son époux qu’elle était prête pour le départ. » « Comment ça ? » lui réplique son époux. « Oui », aurait répondu Khadija d’un jean taille basse et d’une chemise.

« C’est ainsi que Demba Dia lui demande de rentrer a la maison, avant de lui intimer l’ordre d’aller mettre une ceinture sur son pantalon. Mais comme Khadidja n’avait pas voulu obéir, il lui tordit la main. Et c’est ainsi qu’éclata une bataille entre les deux époux devant leurs enfants. » Explique notre interlocuteur. Une querelle qui dura un bon moment, car en plus d’avoir raté son avion, l’ex mannequin n’a plus de chance de participer au salon International de l’Artisanat de Ouagadougou(SIAO) car nous fait savoir notre source, « il n y’a pas de vols demain (aujourd’hui). Le seul prévu pour le samedi ne lui est pas favorable, le défilé programmé le soir même de son arrive ».

Encore sous le coup de l’émotion, notre interlocuteur affirme que la participation de Khadidja au SIAO a été négociée par Anna KANE, une dame qui vit à Paris et qui dirige une agence gérant la carrière de mannequins blacks.

Aux dernières nouvelles, on nous informe que Khadidja demande le divorce et qu’elle aurait commis un avocat pour engager la procédure.

Lalla Cissokho.

Source : Walf Grand-Place

Répondre à cet article

274 Messages de forum


canadian pharmacy online "'*^ generic viagra with fluoxetine
online pharmacy